sortie d'urgence X

Les formes de violences

La violence conjugale s’exprime sous 5 formes, permettant à votre agresseur d’adapter ses stratégies de contrôle selon vos réactions, entraînant des conséquences très graves sur vous et votre(vos) enfant(s).

 

Violence verbale

La violence verbale et le type de violence le plus banalisé.

- Il vous insulte en utilisant un langage grossier et injuriant.

Il crie, hurle après vous ou bien il élève la voix.

Il vous blâme et vous reproche vos faits et gestes.

Il vous critique et utilise des propos humiliants ou sarcastiques à votre égard.

Il vous menace et vous fait du chantage de façon directe ou indirecte.

La violence verbale est utilisée par l’agresseur pour vous intimider, vous humilier ou pour vous contrôler afin de vous blesser. Elle peut être très subtile ou très directe.

 

Violence physique

La violence physique est sans contredit la plus visible des formes de violence.

Il vous gifle, vous pince, vous secoue, vous serre les bras.

Il vous mord, vous pousse, vous empoigne.

Il vous donne des coups de pieds, il vous frappe.

Il vous séquestre, vous enferme, vous retient contre votre gré.

Il vous lance des objets.

La violence physique laisse des traces visibles sur vous. Elle est utilisée avec l’intention de dominer, d’agresser et de faire peur à l’autre. Elle se manifeste lorsque votre agresseur vous trouve trop indépendante selon lui et qu’il ne réussit pas à vous contrôle totalement.

 

Violence psychologique

La violence psychologique est la plus subtile et sournoise.

Il dénigre votre famille et vos proches.

Il vous fait croire que vous êtes stupide, une bonne à rien, une incapable.

Il vous insulte devant vos invités ou en public.

Il impose ses goûts, choisit à votre place et prend des décisions sans vous consulter.

Il vous interdit de sortir seule, il surveille vos textos et vos courriels.

La violence psychologique atteint votre estime de vous et vise essentiellement votre intégrité. Elle s’exerce par des regards et des paroles et est faite dans le but de vous blesser profondément et de vous contrôler sur le plan émotionnel.

 

Violence sexuelle

La violence sexuelle est la plus taboue, mais très souvent dévastatrice.

Vous devez faire l’amour avec lui sans quoi il vous frappe.

Il vous oblige à regarder du matériel pornographique.

Il vous insulte pendant l’acte sexuel.

Il vous attache et vous mord pendant l’acte sexuel sans votre consentement.

Il vous contraint à des actes non désirés lors des rapports sexuels (sodomie, fellation, etc.)

La violence sexuelle vous atteint dans ce que vous avez de plus intime. Elle a pour but de satisfaire le besoin sexuel de votre agresseur contre votre gré. Sachez que le viol existe à l’intérieur d’un couple (le viol conjugale a d’ailleurs été reconnu en 1983 comme un acte criminel).

 

Violence économique

La violence économique est la moins connue, mais doit être prise au sérieux.

Vous êtes obligée de lui donner la totalité de votre paie.

Vous devez lui quémander de l’argent pour une sortie car il vous empêche d’avoir de l’argent de poche.

Il surveille comment vous dépensez votre argent.

Il contrôle le budget familial.

Il vous empêche de travailler à l’extérieur de la maison.

La violence économique accentue votre dépendance face à votre agresseur et renforce, vis-à-vis de lui, votre statut d’infériorité et d’irresponsabilité.