sortie d'urgence X

Comment s'en sortir

Lorsque survient une agression dans un contexte de violence conjugale, les femmes doivent rapidement prendre une décision afin d’assurer leur sécurité et celle de leurs enfants. Il se peut fort bien que le niveau élevé de stress et d’anxiété vis-à-vis de la situation rendent les décisions difficiles.

Voici quelques conseils qui vous aideront à assurer votre sécurité et celle de vos enfants. Vous serez mieux préparée et vous aurez un meilleur contrôle sur la situation.

Quoi faire avant un épisode de violence conjugale?

1- Gardez une valise ou un sac à portée de main et facile d’accès. Mettez les objets suivants :

- des vêtements pour vous et vos enfants
un double des clefs de votre foyer ainsi qu’un double des clefs de la voiture
de l’argent comptant
des pièces d’identité de vous et de vos enfants ainsi que les documents importants : carte d’assurance maladie, carte d’assurance sociale, certificat de naissance, passeport, permis de conduire, preuve d’immatriculation, livrets de banque, chèques, cartes de crédit, documents hypothécaires ou bail, contrat de mariage, votre carnet d’adresses, etc.
une photo de votre conjoint ou ex-conjoint pour aider à l’identifier
une liste de vos articles que vous pourrez venir chercher plus tard

2- Assurez-vous que votre sac à main contient votre portefeuille, vos papiers d’identité, vos clés et autres articles d’urgence tels que vos médicaments et ceux de vos enfants.

3- Ouvrez-vous un compte bancaire séparé de votre conjoint à votre nom.

4- Vérifiez combien d’argent il y a dans votre compte bancaire conjoint.

5- Prévoyez un moyen de transport : autobus, votre voiture, une amie de confiance, etc.

6- Parlez de votre situation à des amies de confiance. Convenez avec elles d’un mot de passe que vous utiliserez pour les avertir que vous êtes en danger et de contacter la police.

7- Apprenez à vos enfants à composer le 911 en cas d’urgence.

8- Apprenez-leur à ne pas s’interposer durant un épisode de violence conjugale et à se réfugier dans un endroit sécuritaire.

9- Prévoyez un endroit où vous pourrez vous réfugier en cas d’urgence : parents, amis, Maison Amie d’Elle.

10- Contactez-nous rapidement afin que nous puissions vous offrir un soutien et une aide immédiate.

 

Quoi faire pendant un épisode de violence conjugale?

1- Si la situation devient dangereuse et que cela vous est possible, composez le 911.

2- Sinon, fiez-vous à votre instinct. Vous connaissez votre conjoint mieux que quiconque et vous savez comment agir avec lui.

3- Essayez de faire baisser la tension, gardez votre calme et rassurez les enfants.

4- Demandez à vos enfants de se retirer dans un endroit sécuritaire.

5- Évitez de vous trouver dans un espace sans issue.

6- Rappelez-vous d’utiliser votre mot de passe pour signaler que vous êtes en danger si une personne proche tente de communiquer avec vous.

7- Dès que possible, quittez les lieux avec les enfants en prétextant un rendez-vous chez le médecin ou tout autre excuse.

8- Rendez-vous dans un endroit sécuritaire ou contactez-nous, la Maison l’Amie d’Elle, pour obtenir de l’aide rapidement.

9- Gardez en tête que la priorité est de protéger votre vie et celle de vos enfants.

 

Que se passe-t-il après la séparation?

1- Assurez-vous de ne jamais être seule en présence de votre agresseur. Privilégiez les endroits publics pour vous rencontrer.

2- Prévoyez un endroit sécuritaire pour lui annoncer votre séparation. Il est fort probable que la nouvelle ait un impact sur ses comportements violents.

3- Si possible, ayez toujours un téléphone cellulaire, chargé et prêt à être utilisé.

4- Évitez les endroits que vous aviez l’habitude de fréquenter avec lui. Changez vos habitudes.

5- Sécurisez votre foyer : changez les serrures de vos portes, modifiez l’éclairage de l’entrée, vérifiez les fenêtres.

6- Ayez un téléphone sur votre table de nuit en cas d’urgence.

7- Ayez recours à un conseiller juridique afin de légaliser la garde de vos enfants et faire connaître vos droits.

8- Si votre « ex » vous harcèle, demandez l’aide d’un avocat afin d’obtenir une mise en demeure lui demandant de ne plus vous importuner. S’il vous menace ou vous appelle constamment, vous pouvez porter plainte à la police.

9- Si vous avez peur, communiquez avec nous, la Maison l’Amie d’Elle, et prévoyez un séjour parmi nous le temps qu’il vous faudra pour vous rétablir.